La passe-miroir Livre 1 : Les fiancés de l'hiver - Christelle Dabos

 

 

 

 Auteur : Christelle Dabos

Edition : Gallimard

Parution : 2013

Nombre de pages : 528











Résumé :

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

 Mon avis :



Ce livre fait parti de ma sélection pour le challenge Cold Winter. J’en entendais beaucoup parler sur la blogo et cette période hivernale me semblait plutôt appropriée.

J’ai tout de suite été captivée par l’histoire et ses personnages. Ophélie, anti-héroïne, très maladroite au physique quelconque est très attachante. Cela ne l’empêche pas d’être doté d’un mental d’acier que l’on remarque après tout ce qu’elle traverse. 

En effet, Ophélie vit assez paisiblement sur Anima, une arche où tout le monde vient d’une unique famille et où chacun dispose de la même situation sociale : il n’y a pas d’argent sur Anima. Puis un jour, pour des raisons qu’elle ignore on la fiance de force à un homme d’une arche se situant au Pôle. Elle se trouve obligée de quitter sa famille, son travail, son arche pour vivre au Pôle, là où elle ne connait personne, où il règne un éternel hiver et une nuit polaire.

Les autres personnages qu’on est amené  à rencontrer tout au long de la lecture ont presque tous une personnalité complexe, sous des airs amicaux ils cachent leurs véritables intentions…   Si bien que l’on ne sait plus vraiment à qui Ophélie peut faire confiance.

Christelle Dabos nous offre une littérature jeunesse mature avec un vocabulaire varié dans un univers qui ne ressemble à aucun autre que l’on peut connaître. Ici, pas de sorciers, ni de vampires ou de loups garous, pas de dystopie, pas de romance impossible… Du neuf, écrit avec une plume très agréable.

En bref : 

Imaginez un monde qui a explosé, laissant juste des morceaux de terres flottant dans l’espace, imaginez un monde où chaque famille dispose d’un pouvoir qui lui est propre, un monde où les objets sont vivants…  Personne n’y avait pensé avant et ils ont eu tord ! Car le résultat est captivant !



4 commentaires:

  1. Ta chronique me donne (carrément) envie de le lire!!!!!!!!! Et puis la couverture est captivante! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce! Il peu paraître un peu long avec ses 528 pages mais il se lit tout seul^^ En plus Christelle Dabos vient de finir d'écrire le 2ème tome, donc si ça te plaît tu n'auras pas beaucoup de temps à attendre pour avoir la suite. =)

      Supprimer
  2. Je trouve que l'image que tu as choisi de Myazaki convient parfaitement :D ce roman est génial <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci^^ J'ai pas voulu mettre un des dessins de Christelle Dabos, car ils sont déjà assez présents pour illustrer les chroniques de ce roman sur la blogo, alors j'ai pensé à celui là... Et oui ce roman est génial :)

      Supprimer